• Carrière internationale, amours et amitiés choisies, tout réussit à la Québécoise Lou Ashby. Mais ces succès, elle les collectionne sous un faux nom. Jusqu'au jour où, sa véritable identité révélée, elle doit affronter ses origines. À des milliers de kilomètres, l'Élysée est en émoi. Dans ses vieux murs, une somptueuse robe d'un autre siècle a été découverte. L'intérêt tourne vite à l'horreur: il y a présence de sang, de beaucoup de sang. Et, tissées dans l'étoffe fanée, l'historien Geoffroy Le Hideux reconnaît les armoiries d'une femme qui a marqué son époque: Madame de Pompadour.
    Au cours d'une véritable enquête généalogique qui la mène de Montréal à Paris, Lou fait la connaissance de Geoffroy. Ensemble, ils perceront un mystère qui pourrait bien ébranler ce qui était tenu pour certitude historique…

    MARIE-JOSÉE POISSON a toujours écrit: des communiqués de presse, des articles, des discours, du contenu web et du matériel promotionnel en tous genres. D'abord à titre de directrice des communications de TV5 pour les Amériques, ensuite comme directrice des communications de l'École supérieure de ballet du Québec, puis en tant que rédactrice en chef du Magazine de la Place des Arts. Elle se consacre désormais à l'écriture de romans et signe ici le premier tome de la trilogie LIÉES PAR LE SANG.

    En savoir plus [+]
  • Séparées par plus de deux siècles, les vies de Louise Poisson et de Charles-Guillaume d'Étiolles s'inscri­vent en parallèle. Au cœur et à l'origine de leur existence se trouve la toute-puissante favorite du roi, la marquise de Pompadour, une maîtresse femme, une mère qui souffre en silence…
    Mai 1759. Le lieutenant d'Étiolles débarque à Québec. Sous les ordres du colonel Louis-Antoine de Bougainville, il n'a qu'une ambition: se battre pour défendre la Nouvelle-France contre les troupes britanniques. Pris dans la tourmente d'évé­ne­ments qui changeront le cours de l'histoire, il va tenir dans de précieux carnets la chronique d'une année de feu et de cendres.
    Février 2006. Louise Poisson, alias Lou Ashby, doit aussi livrer bataille. Son territoire amoureux est menacé. Elle vivait à Paris avec Geoffroy Le Hideux un bonheur sans nuages, jusqu'à ce qu'une parente de son compagnon s'incruste chez eux. N'y tenant plus, Lou Ashby rentre à Montréal où l'attendent de bouleversantes découvertes concernant son premier ancêtre venu au Nouveau Monde à la fin du Régime français.
    Si loin et pourtant si proches, Charles-Guillaume et Lou se verront tous deux confrontés à un même choix déchirant, qui infléchira leur destin.

    Marie-Josée Poisson signe ici le deuxième roman de sa trilogie LIÉES PAR LE SANG. Après une carrière dans le domaine de la culture, notamment à titre de directrice des communications de TV5 pour les Amériques, ensuite comme directrice des communications de l'École supérieure de ballet du Québec, puis en tant que rédactrice en chef du Magazine de la Place des Arts, elle se consacre désormais à l'écriture.

    En savoir plus [+]
  • Carrière internationale, amours et amitiés choisies, tout réussit à la Québécoise Lou Ashby. Mais ces succès, elle les collectionne sous un faux nom. Jusqu'au jour où, sa véritable identité révélée, elle doit affronter ses origines. À des milliers de kilomètres, l'Élysée est en émoi. Dans ses vieux murs, une somptueuse robe d'un autre siècle a été découverte. L'intérêt tourne vite à l'horreur: il y a présence de sang, de beaucoup de sang. Et, tissées dans l'étoffe fanée, l'historien Geoffroy Le Hideux reconnaît les armoiries d'une femme qui a marqué son époque: Madame de Pompadour.
    Au cours d'une véritable enquête généalogique qui la mène de Montréal à Paris, Lou fait la connaissance de Geoffroy. Ensemble, ils perceront un mystère qui pourrait bien ébranler ce qui était tenu pour certitude historique…

    MARIE-JOSÉE POISSON a toujours écrit: des communiqués de presse, des articles, des discours, du contenu web et du matériel promotionnel en tous genres. D'abord à titre de directrice des communications de TV5 pour les Amériques, ensuite comme directrice des communications de l'École supérieure de ballet du Québec, puis en tant que rédactrice en chef du Magazine de la Place des Arts. Elle se consacre désormais à l'écriture de romans et signe ici le premier tome de la trilogie LIÉES PAR LE SANG.

    En savoir plus [+]
  • Séparées par plus de deux siècles, les vies de Louise Poisson et de Charles-Guillaume d'Étiolles s'inscri­vent en parallèle. Au cœur et à l'origine de leur existence se trouve la toute-puissante favorite du roi, la marquise de Pompadour, une maîtresse femme, une mère qui souffre en silence…
    Mai 1759. Le lieutenant d'Étiolles débarque à Québec. Sous les ordres du colonel Louis-Antoine de Bougainville, il n'a qu'une ambition: se battre pour défendre la Nouvelle-France contre les troupes britanniques. Pris dans la tourmente d'évé­ne­ments qui changeront le cours de l'histoire, il va tenir dans de précieux carnets la chronique d'une année de feu et de cendres.
    Février 2006. Louise Poisson, alias Lou Ashby, doit aussi livrer bataille. Son territoire amoureux est menacé. Elle vivait à Paris avec Geoffroy Le Hideux un bonheur sans nuages, jusqu'à ce qu'une parente de son compagnon s'incruste chez eux. N'y tenant plus, Lou Ashby rentre à Montréal où l'attendent de bouleversantes découvertes concernant son premier ancêtre venu au Nouveau Monde à la fin du Régime français.
    Si loin et pourtant si proches, Charles-Guillaume et Lou se verront tous deux confrontés à un même choix déchirant, qui infléchira leur destin.

    Marie-Josée Poisson signe ici le deuxième roman de sa trilogie LIÉES PAR LE SANG. Après une carrière dans le domaine de la culture, notamment à titre de directrice des communications de TV5 pour les Amériques, ensuite comme directrice des communications de l'École supérieure de ballet du Québec, puis en tant que rédactrice en chef du Magazine de la Place des Arts, elle se consacre désormais à l'écriture.

    En savoir plus [+]
  • Rue Sainte-Catherine Est
    par Denis-Martin Chabot

     
    C'était avant le SIDA.

    C'était pendant le SIDA…

    Denis-Martin Chabot nous replonge ici dans un univers où baiser, c'était parfois mourir. Un univers où le sexe était un danger bien plus malsain que toutes les dopes et tous les alcools. Un univers où l'un n'empêchait pas tous les autres. Un univers où l'amour s'inventait au hasard.

    C'était le Village…
     
     
    L'auteur
    On sort plus facilement le journaliste de la salle de rédaction qu'on peut sortir la salle de rédaction du journaliste. Reporter pour la télévision, la radio et le web de Radio-Canada depuis plus de 30 ans, Denis-Martin Chabot puise son inspiration des événements qu'il a couverts tout au long de sa carrière et de ses observations de la vie.

    Après avoir publié un recueil de récits, Le Journal intime de Dominique Blondin aux éditions de l'Interdit en 2013, il nous propose Rue Sainte-Catherine Est qui raconte de petites et grandes histoires du Village gai de Montréal.

    Son œuvre a été récompensée à plusieurs reprises dans le cadre de concours littéraires tant au Québec que dans le monde. Il a également collaboré à plusieurs revues et collectifs littéraires.

    En savoir plus [+]
  • Rue Sainte-Catherine Est
    par Denis-Martin Chabot

     
    C'était avant le SIDA.

    C'était pendant le SIDA…

    Denis-Martin Chabot nous replonge ici dans un univers où baiser, c'était parfois mourir. Un univers où le sexe était un danger bien plus malsain que toutes les dopes et tous les alcools. Un univers où l'un n'empêchait pas tous les autres. Un univers où l'amour s'inventait au hasard.

    C'était le Village…
     
     
    L'auteur
    On sort plus facilement le journaliste de la salle de rédaction qu'on peut sortir la salle de rédaction du journaliste. Reporter pour la télévision, la radio et le web de Radio-Canada depuis plus de 30 ans, Denis-Martin Chabot puise son inspiration des événements qu'il a couverts tout au long de sa carrière et de ses observations de la vie.

    Après avoir publié un recueil de récits, Le Journal intime de Dominique Blondin aux éditions de l'Interdit en 2013, il nous propose Rue Sainte-Catherine Est qui raconte de petites et grandes histoires du Village gai de Montréal.

    Son œuvre a été récompensée à plusieurs reprises dans le cadre de concours littéraires tant au Québec que dans le monde. Il a également collaboré à plusieurs revues et collectifs littéraires.

    En savoir plus [+]
  • La dernière nuit de Jeanne
    Une histoire extraordinaire, celle de Jeanne qui, sur son lit d'hôpital où elle agonise, s'apprête à vivre la plus grande expérience de sa vie. Ses quatre enfants, appelés d'urgence à son chevet, viennent lui dire adieu. Mais les vieilles rancunes familiales refont vite surface en confrontant chacun. Ce que les enfants ignorent, c'est qu'au même moment, dans un lieu magnifique en dehors du temps, leur mère, redevenue jeune,  fait la rencontre d'un homme aussi mystérieux que séduisant, qui lui fera découvrir ce qu'elle n'aurait jamais pu imaginer. Et si mourir n'était pas ce que l'on croit?
     
     
    L'auteur
    Gilles Vilmont
    est originaire de la ville de Québec.  Il termine sa formation en art dramatique au collège  Lionel-Groulx et travaille par la suite comme comédien  professionnel. Il écrit plusieurs œuvres pour le théâtre  avant de se consacrer plus spécifiquement  à l'écriture romanesque.

    En savoir plus [+]